04 Juil 2024
Actualité

12 vidéos de l’INA qui capturent l’évolution de la langue française

Que se passe-t-il quand on fouille dans les archives de l’INA ? On y déniche des vidéos savoureuses qui prouvent que la langue française, au fil des décennies, s’adapte, se cabre et se transforme au rythme du monde qui l’entoure. Ne manquez pas la série vidéo « Voyage en francophonie », un périple en images sur l’art de parler français. 

Voyage en francophonie à travers le temps

A travers une série de 12 capsules vidéo diffusées chaque semaine sur les réseaux sociaux de @francophonie.24, l’INA et le Festival de la francophonie dépoussièrent les clichés des évolutions d’une langue parlée sur cinq continents. En 60 secondes chrono, cette collection de moments et d’anecdotes nous fait (re)découvrir ces grands défenseurs qui la protègent avec panache et ceux qui la bousculent avec amour. L’occasion de revisiter avec humour ou révérence, des images qui interrogent sur la vivacité de la langue de Molière, d’Aya Nakamura ou de Dany Laferrière et qui s’épanouit de Montréal à Dakar en passant par Hanoï.

Gastronomie, anglicisme et Olympiades

Premier épisode de la série, Californisme évoque ce franglais omniprésent avec son lot de shopping, marketing, feedback, best-seller, business, fake news etc. Et si la francophonie continue de faire bonne figure dans un monde où les anglicismes font la loi, c’est aussi parce qu’elle symbolise un art de vivre et des cultures fortes. 

Après tout, le français n’est-il pas le langage de la mode, ou de la gastronomie, utilisé dans les cuisines de New York à Buenos Aires en passant par Copenhague, où retentit un jargon fait de gratin, consommé, velouté, purée, mise en place…? 

Ce qui frappe dans ces instants capturés par l’INA, c’est le souvenir que le français est aussi le porte-parole d’un humanisme fraternel. C’est précisément pour valoriser et incarner cet idéal que Pierre de Coubertin, le père de Jeux Olympiques, a fait du français la langue officielle de ces Olympiades des temps modernes, symbole des valeurs d’amitié et de respect. 

Quand le langage fait évoluer la société

Mais ces archives nous rappellent également que notre langue peut être aussi un outil de transformation, à l’instar de l’épisode sur la féminisation des mots, un phénomène tardif en France alors que dans d’autres régions francophones on évoque depuis longtemps les autrices, les cadreuses ou les cheffes ! 

Ces voyages en francophonie démontrent aussi que les mots n’ont pas vocation à être sacralisés dans des ouvrages poussiéreux. C’est une langue vivante, qui se transforme comme le démontre cette capsule sur les nouveaux mots qui apparaissent chaque année, comme éco anxiété, complosphère, multivers. Preuve que le français est le reflet de notre époque, de ses préoccupations, de ses combats, de ses joies et de ses envies… 

Suivez la série « Voyage en francophonie » avec l’INA tout l’été sur les réseaux sociaux du festival ! 

Facebook, X et Instagram 

Réseaux sociaux

Suivez-nous